SIPH est une filiale du Groupe

Gestion des terres et de l'eau dans les zones humides

Les critères de base appliqués par SIPH dans la gestion des terres dans ses zones opérationnelles sont :

  • Maintenir les conditions naturelles des zones riveraines pour minimiser l'érosion et la sédimentation et renforcer le système de filtration pour maintenir la qualité de l'eau s'écoulant dans les rivières.
  • Améliorer la vie organique des sols, en commençant par la plantation de plantes de couverture pour créer un microclimat propice à la croissance de l’hévéa, à l'application de matière organique, à la réduction de l'érosion des sols et à la suppression des mauvaises herbes.
  • Conserver les sols et l'eau dans les zones avec une pente de 6 à 12%, visant à prévenir l'érosion du sol, à augmenter la matière organique, à maintenir l'humidité du sol et à améliorer l'aération et le drainage du sol. Pour maintenir les conditions du sol et de l'eau dans les zones en pente, les terrasses sont réalisées. Dans les bas-fonds, les terrasses sont réalisées en forme de tranchées et de plantations de fortifications.
  • Ne pas défricher les zones protégées / zones HVC, les tourbières de n'importe quelle profondeur et les forêts à fort stock de carbone, pour les hévéas. La Société continue de mener des efforts de gestion et de surveillance afin que la durabilité de la forêt soit maintenue et que la déforestation soit empêchée.
  • Prioriser absolument les mesures de prévention des incendies dans la gestion des terres. Des installations et des infrastructures de gestion des incendies sont mises en place dans ses zones de plantation. La Société coopère également avec les communautés locales pour les sensibiliser sur les risques d’incendie.

 

Gestion des zones humides
 
Gestion des zones humides