SIPH est une filiale du Groupe

HCV (« High Conservation Value »)

Les hautes valeurs de conservation (HCV) sont des caractéristiques biologiques, écologiques, sociales et culturelles importantes de notre environnement, telles que les espèces menacées, les berges des rivières ou les sites archéologiques. L'approche HCV est un processus en trois étapes dans lequel les HCV sont identifiés, gérés et surveillés pour assurer leur maintien au fil du temps.

Les 6 Hautes Valeurs de Conservation :

HCV 1
Diversité des espèces

Concentrations de diversité biologique, y compris les espèces endémiques et les espèces rares, menacées ou en voie de disparition, importantes au niveau mondial, régional ou national.

HCV 2
Ecosystèmes et mosaïques à l’échelle du paysage

Vastes écosystèmes et mosaïques d’écosystèmes à l’échelle du paysage, importants au niveau mondial, régional ou national, et qui abritent des populations viables de la plupart des espèces naturellement présentes selon un modèle naturel de distribution et d’abondance.

HCV 3
Ecosystèmes et habitats

Écosystèmes, habitats ou refuges rares, menacés ou en voie de disparition

HCV 4
Services écosystémiques

Services écosystémiques de base dans des situations critiques, y compris protection de bassins versants et contrôle de l’érosion des sols et des pentes fragiles.

HCV 5
Besoin des communautés

Sites et ressources fondamentaux pour satisfaire aux besoins essentiels des communautés locales ou des populations autochtones (par exemple moyens de subsistance, santé, nutrition, eau, etc.), identifiés par le biais d’un engagement avec ces communautés ou populations autochtones.

HCV 6
Valeurs culturelles

Sites, ressources, habitats et paysages d’importance culturelle, archéologique ou historique au niveau mondial ou national, et/ou d’importance culturelle, écologique, économique ou religieuse/sacrée critique pour la culture des communautés locales ou des populations autochtones, identifiés par le biais d’un engagement avec ces communautés locales ou populations autochtones.

 

HCS (« High Carbon Stock »)

L'approche HCS est une méthodologie utilisée pour distinguer les zones forestières qui méritent d'être protégées des zones dégradées qui peuvent être converties. L'approche HCS utilise un seuil de végétation entre la forêt naturelle et les terres dégradées sur la base de six classifications de végétation :

  1. Forêt à haute densité
  2. Forêt à densité moyenne
  3. Forêt à faible densité
  4. Forêt jeune en régénération
  5. Broussaille
  6. Terrain défriché

Ces classifications sont identifiées à l'aide de données de télédétection et de mesures de terrain. Une combinaison de facteurs scientifiques de conservation est utilisée pour analyser les parcelles afin de définir des « zones forestières viables ».

 

SIPH s’engage à utiliser les deux approches avant toute décision de mise en valeur de nouveaux terrains, en effectuant des études par des consultants indépendants afin d’identifier les zones de conservations HCV et les forêts HCS.

 

Lorsque des zones HCV et HCS sont présentes sur nos sites, nous mettons en œuvre les mesures suivantes :

  • La formulation d’un plan de management pour gérer et protéger les zones HCV identifiées lors des études ;
  • Pour les zones identifiées comme HCV 1-4, l’accompagnement comprend une évaluation de la faune et de la flore, et des mesures de protection, afin de prévenir les activités illégales telles que le braconnage, le débardage d’essences forestières, et les feux de brousses.
  • Dans les zones de dégradation historique, nous entreprenons des activités de restauration pour améliorer les valeurs de conservation identifiées.